• Le temps d'un souffle

    L'existence est un beau défi à relever.

    A vingt ans, plein de fougue, l'on fonce tête baissée,

    Les amours sont ardentes, flammes non consummées,

    Le coeur plein de courage, l'on fait fi des dangers.

     

    Le chemin aux embûches peut être bien trompeur,

    L'on souffre mille tourments en cherchant le bonheur,

    Les amours refroidissent les coeurs les plus ouverts,

    L'âme parfois devient triste, s'installe l'hiver.

     

    Au coin d'un bon feu, se réchauffant ses vieux os,

    Le souvenir accompagne les jours du vieux sot,

    Car il comprend trop tard que la vie était belle,

    Mais elle a passé vite, le temps d'une étincelle.

     

    Jolana

    « Concours chez Swirl of words...Projet de chanson, accompagnement guitare par moi-même... »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 12:54

    Ah, c'est super beau ça! yes

    2
    amy amily
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 17:33

    Oh oui elle passe vite la vie

    et parfois  nous fait manquer d'air 

    mais elle est si belle quand elle nous donne une paire d'ailes

    C'est joli tout plein comme toujours

    Des bisous pour toi et ta poupée  

    3
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 18:03

    Merci mes copinous!!! ^^

    4
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 08:51

    C'est parce qu'elle ne passe qu'une fois que l'on trouve qu'elle passe vite, il nous suffit juste de prendre le temps de la vivre et le temps ralentira son pas

    amicalement

    Claude

    5
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 09:35

    C'est bien vrai Claude. J'ai échappé à la folie de la vie parisienne cet été pour profiter de la campagne. Eh bien , ce rapport à la vie, aux autres m'a fait ralentir et apprécier chaque seconde écoulée! 

    Bises

    6
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 13:00

    Tu as le bonjour d'un vieux sot he

    Très beau texte ! 

    7
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 13:11

    Merci Alain :-)

    BAh mieux vaut ça que finir dans un vieux seau! ^^

    8
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 13:17

    Même mort, j'aurais du mal à y entrer... sauf si on me découpait.

    Mais ça, c'est une autre histoire he

    9
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 13:20
    10
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 13:33

    Tu aurais préférée que j'écrive : c'est dans les vieux sots qu'on fait la bonne soupe peut-être ? he

     

    11
    Lundi 15 Septembre 2014 à 14:44

    Comme l'a dit je ne sais plus qui (à l'aide aidez moi ) "si jeunesse savait et si vieilles pouvait" .

    Je pense que la vie prendrait une autre dimension..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :