• Gueules cassées

    Gueules cassées

     

     

     

    Envolée ma jeunesse sous les tirs des canons

    Effacé mon visage sous l'averse des plombs.

    L'enfer futur m'a déjà rattrapé

    Je n'entends plus rien que des hommes crier.

     

    Mon esprit de fou, ma face écrasée,

    Mes vestiges de ces jours, de ces nuits de ces heures,

    Preuves inavouables des instants de malheur

    Je n'ai guère plus que des larmes à verser.

     

    J'ai affronté l'ennemi,

    J'ai même couru vers lui,

    Usant de jurons comme on use de prières

    Je me souviens ma Douce, comme je souhaitais la guerre!

     

    J'aurais préféré que l'on me mette en terre.

    Mon fardeau est de vivre hanté des fantômes

    De ces hommes mutilés, pas plus vieux que des mômes.

    Qui de la Gloire ne connurent que la misère.

     

    Homme de l'instinct, au profil animal

    Je rêve d'oublier, me mirant dans la glace,

    Que j' ai commis le vice, que j'ai  subi le mal.

    Le combat fini, ma vertu veut reprendre sa place.

     

     

    Oh ma Douce, de retour, pourras-tu m'aimer?

    Comme j'ai dû apprendre à dompter mes cicatrices

    Sauras-tu apprendre à voir au-delà de ma gueule cassée?

    Aimer l'homme nouveau né de ces années destructrices?

     

    Jolana

     

     

    « Ombre et lumièreL'enfant et la Nature »

  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Avril 2015 à 06:53

    Les gueules cassées ne sont rien face aux blessures de l'âme, quand on pousse l'homme vers l'animal il ne rentre plus jamais dans sa vie

    amicalement

    Claude

    2
    Samedi 11 Avril 2015 à 07:23

    Bonjour Claude,

    à vrai dire, ces pauvres hommes ont tout accumulé...

    Merci de ton passage et de ta fidélité alors même que je suis très absente ces derniers temps :-)

    3
    Samedi 11 Avril 2015 à 14:07

    Bonjour Jolana, je découvre ta plume

    Je débute un blog sur ekla donc je clique un peu ça et là pour prendre de nouveaux repères

    A bientôt ,ta plume est bien intéressante 

    4
    Samedi 11 Avril 2015 à 16:26

    Merci Zorane

    5
    Samedi 11 Avril 2015 à 20:22

    assez touchant, je trouve..

    6
    Lundi 13 Avril 2015 à 10:18

    Bonjour Jolana.   C'est un très bel hommage à ces "ne m'oubliez-pas".

    7
    Lundi 13 Avril 2015 à 11:09

    Merci Photoem. Je suis contente si c'est un bel hommage :-)

    J'ai été bouleversée par le film "La chambre des officiers" et comme je fais des recherches sur la Grande Guerre pour finir une nouvelle inspirée de l'histoire de mon arrière arrière grand-père, je redécouvre la boucherie de cette guerre...

    PAs finie d'être bouleversée. ^^

    Belle journée

    8
    Jeudi 28 Mai 2015 à 21:34

    Hooo j'avais pas vue la photo :O

    9
    Jeudi 28 Mai 2015 à 22:43

    Eh oui hin, un petit hommage c'est un minimum pour ces hommes...

    10
    nini
    Mercredi 3 Juin 2015 à 14:17

    Effectivement ,là c'est un vibrant hommage que tu fais à ces hommes que la guerre a défigurée ,cela mérite un minimum de respect et de souvenir, tu as fait un très beau poème qui mérite d'être en tête de short édition;car je vais parfois lire toutes ces poésies en compétition et parfois je me dis que certains ne méritent pas la place honorable ,mais..là encore les choix des sélectionneurs sont sûrement différents du mien ,en tous cas bravo et moi j'ai voté déjà depuis longtemps !!


    bisous à toi @+ sur psyché


    nini 

    11
    Jeudi 4 Juin 2015 à 10:19

    Merci Nini de ton commentaire qui me va droit au coeur. J'ai été heureuse d'avoir 2 petites filles de "gueules cassées" qui m'ont laissé un commentaire et qui ont aimé mon poème hommage. 

    Je suis en finale, mais je ne crois pas connaître assez de monde pour être lauréate... On verra bien :-)

    Bisous

    12
    MIMI
    Samedi 7 Mai 2016 à 17:16

    c'est un très beau poème, très touchant, qui constitue un bel hommage à ces hommes défigurés par la guerre. félicitation

    13
    Lundi 9 Mai 2016 à 20:27

    Merci Mimi!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :