• Baisser les bras, courber l'échine,

    Le courage fuit de mon coeur en épines.

    Baisser les yeux, rentrer le Chef,

    Ne plus croire en rien de bon qui nous arrive.

     

    Et puis, sur un signe du ciel

    Alors même que l'on ne pouvait plus y croire,

    Voir la lueur au bout du tunnel

    Suivre son Ange qui nous guide dans le noir.

     

    Sorti des méandres funestes,

    Voir la Lune, oser la désirer pour soi.

    Brille d'argent, Astre céleste!

    O Sublime dessin à ma vie de soie!

     

    Défier la lourde apesanteur

    Les yeux vers le ciel à jamais à présent.

    Vouloir la Lune et le bonheur,

    Et contre tous, vivre une vie d'harmonie.

     

     

     

     

     

    « Chinoiseries: 11 juinsans titre »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :